Conférence de lancement 2017 - 2019 : ''Entrepreneuriat de la Connaissance'' - 23-09-2017

Voir la vidéo de l'événement en cliquant ici...

Le CJD Maroc a organisé, en partenariat avec le Centre de Recherche Appliquée et de l’Innovation MAScIR, le Samedi 23 Septembre à RABAT une journée-débat entre les acteurs de la Recherche Appliquée et de l’Innovation, les Entrepreneurs et les Porteurs de projets.

Parmi les participants à cette plénière :

- l'éminent Professeur-Chercheur en Biologie, lauréat du Prix de l’inventeur européen de l’année 2017, Adnane Rammal,

- la représentante de l’Incubateur de l’Ecole des Mines d’Alès, Christine Cerruti (France)

- la Directrice Générale du Centre de Recherche Appliquée et d’Innovation MAScIR, Nawal Chraibi

- le fondateur de MEDTRUCKS, lauréat du prix Orange de l’Entrepreneur Social 2016, Anass El Hilal (France).


Cette table ronde a permis de mettre en exergue des principes forts tels que :

- Sans le pilier Recherche & Développement, il n'y a pas d'industrie durable d’avenir. Nos industries doivent impérativement se sortir de leur modèle de spécialiste dans la fabrication de génériques, car ils ne feront que reproduire des produits déjà tombés dans le domaine public, donc en voie d’obsolescence.

- Le chercheur doit se transformer en chercheur-entrepreneur dans le sens où il doit s’ouvrir davantage aux acteurs du marché industriel afin de créer un climat de confiance indispensable à une collaboration étroite et efficace. Objectif : maximiser le nombre de programmes de recherche liés à un contrat avec des industriels (En d’autres termes : générer du chiffre d’affaire).

- Les centres de Recherche Appliquée et d’Innovation doivent se doter d’une structure intermédiaire (type incubateur) pour drainer et accompagner des projets de recherches initiés par des porteurs de projets innovants. Cette structure devra offrir un accompagnement technique (compétences et plateaux techniques) et business (compétences de gestion, marketing, RH, formations…)

Cette structure intermédiaire facilitera ainsi la multiplication des créations de sociétés innovantes et les opportunités de synergies entre ces nouvelles sociétés et le centre de Recherche.

- Les territoires (régions, agglomérations) doivent se saisir de la nécessité absolue de créer un écosystème favorable à l’émergence d’un tissu industriel innovant. Incubateurs, Pépinières d’entreprises dédiées à l’industrie, Politique de soutien au lancement de structures industrielles, sont des exemples concrets à mettre en oeuvre.

- Les chercheurs et entrepreneurs sur des projets innovants insistent sur le fait qu’il est impératif d’avoir sur le territoire marocain une structure d’homologation CE.



CJD MAROC